Tout le monde cherche aujourd'hui à améliorer les performances énergétiques de son habitation. La menuiserie des fenêtres est une composante essentielle de l'isolation thermique d'un logement, le coefficient Uw est à prendre en compte. Le choix se porte à la fois sur le matériau (bois, pvc, alu ou même menuiserie mixte) employé et sur le type de fenêtre le plus adapté pour chaque emplacement.

Le choix d'un matériau adapté à votre projet : bois, alu ou PVC

Les deux critères majeurs dans votre choix sont d'une part le type de région où vous habitez, et le type d'habitation que vous occupez. Le premier déterminera les contraintes climatiques que vous devez considérer, et si les performances énergétiques de vos menuiseries doivent être excellentes ou bonnes. Ainsi, le PVC est un meilleur isolant que l'alu, même si ce dernier a fait des progrès. Le PVC sera donc a priori plus utile dans une région très froide ou très ventée. Le second critère est évidemment du domaine de l'esthétique et de l'harmonie avec votre architecture. L'alu a peut-être l'avantage, grâce à ses lignes designs et épurées, mais il faut également considérer le bois, dont la chaleur et la grande variété des styles permettent toutes les adaptations de grande qualité. Bien traité, le bois est également très performant d'un point de vue thermique, mais également durable et facilement modulé pour ce qui est de sa couleur.

Bien choisir le type de fenêtre : baie vitrée coulissante, battante ou oscillo-battante

Le choix du type d'ouverture correspond aux mêmes critères, mais il doit également considérer la pièce concernée et son volume. Une fenêtre à baie coulissante permet un gain de place car son ouverture ne s'effectue pas à l'intérieur de la pièce. Elle est moins onéreuse qu'auparavant, et elle n'est plus réservée aux seules baies vitrées. Une fenêtre battante ou oscillo-battante est un choix classique et efficace, généralement peu coûteux.